Texapoker, nos meilleurs moments

Il y a 18 jours

Un souvenir émouvant, une rencontre insolite ou encore une anecdote croustillante, nos floors et croupiers vous font part de leurs meilleurs moments sur nos tournois Texapoker. Nostalgie et émotions garanties !

François, floor et directeur de tournoi

« J’ai eu l’occasion de voir beaucoup de victoires et il est très rare de voir des joueurs émotifs lors du moment fatidique. Sur le dernier TPS Monsterstack à Gujan-Mestras, juste avant le confinement, j’ai pu assister à une victoire mémorable. Leila E. est en table finale et maîtrise son jeu à la perfection. Elle était concentrée, agressive et très confiante. Jusqu’au coup fatidique et l'explosion de joie ! Des pleurs de bonheur, une joie contagieuse dans toute la salle, nous étions tous émus d’être spectateurs de ce moment unique qu’elle était en train de vivre. De la voir se battre jusqu’au bout avec justesse et réussir à vaincre son dernier adversaire avec cette explosion de joie, Quel bonheur ! Bravo encore à elle, c’est tellement rare de voir ce genre de moment que ça en est mémorable. »


François Lascourréges

Alexandre, croupier événementiel

« Avant de rejoindre la formation de croupier dispensée par Texapoker, il m'est arrivé une petite mésaventure. Je devais partir en Ouibus pour rejoindre La Grande-Motte mais une fois arrivé à la gare de Dijon, je me rends compte que par étourderie j'ai confondu la date du trajet et le bus ne part finalement que le lendemain, soit le premier jour de la formation. Il est 20 heures, et pour ne pas louper le rendez-vous, je cherche et trouve par chance un Blablacar qui part aux aurores et m'héberge même pour ne pas me laisser dormir dans la gare. Je suis finalement arrivé à l'heure à la formation et à une erreur près je n'aurais peut-être pas eu la chance de connaître la grande famille Texapoker. »

Benjamin, directeur de tournoi

« Nous sommes en septembre 2017 et nous allons pour la première fois profiter d'une nouvelle équipe de croupiers, formés par Julien Fermi. 8 guerriers se retrouvent, 5 mois après leur formation, sur le premier MegaStack PokerStars avec la première édition de l'APO2500 à La Grande-Motte. 2 177 joueurs sur le Megastack et 123 sur l'APO2500, autant dire que nos petites recrues ont vécu un premier vrai festival de 11 jours intenses et éprouvants. Parmi ces 8 nouveaux, je remarque entre autres un petit jeune, châtain clair avec une bonne dextérité et tenue de table. Pendant 1 an, il nous accompagne sur plus d'une trentaine d'événements. En octobre 2018, il arrête ce métier pour se consacrer à sa passion : jouer au poker. En avril 2019, il termine second du High Roller National à l'EPT Monaco. Ils sont nombreux à être passés par Texapoker en qualité de croupier pour rebondir en tant que joueur. Fier de lui, de son formateur Julien et de Texapoker qui lui aura peut-être permis d'accomplir son rêve. »

Saïd

Saïd, croupier événementiel

« Lors d'un tournoi Deepstack à Gruissan il y a 8/9 ans, je deal la table finale de l'événement principal et ils ne sont plus que 4 joueurs en lice. Une adorable joueuse Suisse fait tapis pour 10 blindes environ et elle est payée par un joueur en grosse blinde. Nous procédons au showdown et la joueuse retourne As-2, l’autre joueur les As. Le board est déroulé, un 2 au flop, un autre 2 à la rivière ! La joueuse chanceuse gagne donc avec un brelan de 2 miraculeux, elle saute de joie et crie de bonheur. Pendant que je lui pousse les jetons gagnés, elle m’attrape par le cou et m’embrasse en me remerciant chaleureusement. J’avoue avoir pris 10-20 secondes pour passer à la main suivante... »

 

Vous aussi racontez nous vos anecdotes les plus mémorables sur nos tournois Texapoker en commentaires de cet article sur les réseaux sociaux !

Crédits photos Sophie Pons pour Texapoker et PMU Poker

Texapoker, nos meilleurs moments